De tabac et de foin d'odeur : Là où sont nos rêves // Of Tobacco and Sweetgrass: Where Our Dreams Are

January 15, 2019
Hydro, installation multimédia, 72 x 96 po, Ludovic Boney et Caroline Monnet  © Office national du film du Canada 2016.

 

De tabac et de foin d’odeur. Là où sont nos rêves

Exposition collective du 2 février 2019 au 5 Mai 2019 au Musée d’art de Joliette 
*** Vernissage le samedi 2 février 2019 à 14h en présence du commissaire et des artistes ***
Commissaire: Guy Sioui Durand
Artistes:  Caroline Monnet, Catherine Boivin, Christine Sioui Wawanoloath, Eruoma Awashish, Hannah Claus, Jacques Newashish, Ludovic Boney, Sonia Robertson et Terry Randy Awashish
Présenté par le Musée d’art de Joliette et le Projet Tiohtià:ke de l’Aboriginal Curatorial Collective/Collectif des Commissaires Autochtones (ACC/CCA)

– À propos de l’exposition collective 

Chaque hiver, de glaciales volutes s’élèvent des courants sinueux de la rivière Outaragasipi devant le lumineux Musée d’art de Joliette. Cette saison, un chaleureux campement d’œuvres d’art autochtone contemporain prend place à l’intérieur du bâtiment. Leurs formes émerveillent, donnent à rêver aux odeurs de tabac et de foin d’odeur, à voir des esprits visuels colorés, à écouter des ondes sonores. Leurs récits imagés sourdent, eux aussi, du Nitaskinan, le territoire.
Avec l’exposition collective De tabac et de foin d’odeur. Là où sont nos rêves, le musée vibre d’étonnants dispositifs artistiques autochtones, nomades en quelque sorte, oscillant entre matérialité et énergies invisibles, esthétique et éthique, à l’intérieur et à l’extérieur du musée. Cette vision autochtone vise un nécessaire ré-ensauvagement de nos rapports au monde et invite au renouvellement des relations mutuelles. S’agirait-il ici de changer nos visions du monde?

Les artistes Eruoma AwashishJacques NewashishCatherine Boivin et Terry Randy Awashish (Atikamekws) se joignent à Christine Sioui Wawanoloath (Waban A’kis), ainsi qu’à Hannah Claus (Kanien’kehá:ka) et à Sonia Robertson (Pekuakamiulnuatsh)Caroline Monnet(Anishinabe) présente une oeuvre en duo avec Daniel Watchorn et une deuxième avec Ludovic Boney (Wendat), produite par l’Office national du film du Canada. Le commissaire Guy Sioui Durand (Wendat) signe ce campement imaginaire dont les racines sont anciennes certes, mais engagent l’avenir.

Plusieurs œuvres seront exposées dans des endroits inhabituels, au Musée et dans la ville.

                                                              —————————————————————————–

Commissaire – Guy Sioui Durand
Wendat (Huron) originaire de Wendake, Guy Sioui Durand est membre du clan du Loup. Docteur en sociologie, critique d’art, commissaire indépendant, conférencier de renom et performeur, Sioui crée aussi des harangues performées exprimant l’oralité amérindienne. L’art actuel et l’art amérindien sont ses domaines d’intervention. À l’hiver 2019, il donne le cours Art autochtone moderne et contemporain à l’Institution Kiuna à Odanak et au département d’histoire de l’art de l’UQAM à Montréal.

Sioui Durand est l’auteur de livres, dont L’Esprit des objets (2013), Riopelle. Indianité (2002), Les très riches heures de Riopelle (2000) et de l’ouvrage de référence L’art comme alternative. Réseaux et pratiques d’art parallèle au Québec (1997). Trois livres sont en chantiers : Ohrehta’. Art Sauvage en Kébeq et KanataL’art, sans alternative. Art actuel du Québec au Monde, tome 2 et Sehiatonhchotrahk. Écrits littéraires. II signe aussi plusieurs essais comme critique d’art publiés dans des catalogues, périodiques ou des revues spécialisées en ligne.

                                                                ———————————————————————
 

Dans le cadre de l’exposition De tabac et de foin d’odeur. Là où sont nos rêves, présentée au Musée d’art de Joliette du 2 février au 5 mai 2019, le commissaire Guy Sioui Durand a proposé une collaboration avec le projet Résilience. Douze des cinquante artistes qui ont participé au projet ont été sélectionnées, soit Annie Pootoogook, Caroline Monnet, Dayna Danger, Hannah Claus, Jessie Short, Kablusiak, Lianne Charlie, Nadia Myre, Shelley Niro, Skawennati , Sonia Robertson et Teresa Marshall. Les œuvres de ces artistes seront présentées en alternance sur trois panneaux publicitaires de la ville de Joliette de la fin janvier au début mai 2019.
Résilience, l’exposition nationale sur panneaux publicitaires, est la riposte à l’effacement des corps des femmes autochtones et à l’exclusion de leur art au cours de l’histoire. Les images créées par 50 femmes artistes des Premières Nations, inuites et métis incarnent la multitude de connexions et de contradictions qui constituent les identités autochtones contemporaines. Dans les centres-villes ou sur les autoroutes, endroits où trop de femmes ont disparues, la présence des femmes autochtones est révélée, individualisée (au-delà des statistiques), célébrée. Ce projet est un rappel physique des histoires occultées et de perspectives contemporaines diverses. Les artistes femmes autochtones présentent leurs idées, leurs visions. Elles se représentent.
Résilience est commissarié par Lee-Ann Martin et produit par MAWA. Ce projet a été initialement présenté du 1er juin au 1er août 2018 sur 81 panneaux publicitaires d’un bout à l’autre du pays. Pour plus d’informations, visitez https://resilienceproject.ca/fr/   
Nous remercions Lee-Ann Martin, MAWA et Kiwimédia pour cette belle collaboration !
 

MAJ EXPRESS- Navette Montréal-Joliette aller-retour  

Vous venez de Montréal? Sautez dans le MAJ Express! 
Au coût de 10$.
Départ de Montréal : 12h30 (métro Berri-UQAM, 1717 rue Berri, quai #10)
Départ du Musée: 17h (de retour à Montréal vers 18h)
Réservez votre place dans la navette ici 
L’entrée du musée est accessible pour les personnes à mobilité réduite.

 

Pour plus d’informations concernant l’exposition cliquez ici
Page Facebook du vernissage ici

145, rue du Père-Wilfrid-Corbeil, Joliette (Québec), J6E 4T4
450 756-0311 / museejoliette.org

Ce projet est l’un des 200 projets exceptionnels soutenus par le programme Nouveau chapitre du Conseil des arts du Canada. Avec cet investissement de 35 M$, le Conseil des arts appuie la création et le partage des arts au cœur de nos vies et dans l’ensemble du Canada.
 
—————————————————————————————————————————————
 

Hydro, multimedia installation, 72×96 po.,Ludovic Boney and Caroline Monnet © National Film Board of Canada, 2016.

Of Tobacco and Sweetgrass: Where Our Dreams Are

Collective exhibition from February 2, 2019 to May 5, 2019 at the Joliette Art Museum

*** Exhibition opening on Saturday, February 2nd, 2019 at 2pm with the curator and artists present ***
Curator: Guy Sioui Durand
Artists: Caroline Monnet, Catherine Boivin, Christine Sioui Wawanoloath, Eruoma Awashish, Hannah Claus, Jacques Newashish, Ludovic Boney, Sonia Robertson and Terry Randy Awashish
Presented by the Joliette Art Museum and the Aboriginal Curatorial Collective/Collectif des Commissaires Autochtones’ (ACC/CCA) Tiohtià:ke Project

 

– About the exhibition

Each winter, spikes of ice rise from the meanders of the Outaragasipi River outside the luminous Musée d’art de Joliette. This season, a group of contemporary indigenous artworks will warm the museum’s interior. Their shapes inspire wonderment, evoke aromas of tobacco and sweetgrass, reveal a colourful visual spirit, make enchanting sounds. Their imagery-rich stories speak of Nitaskinan, the land.
With the group show Of Tobacco and Sweetgrass: Where Our Dreams Are, the museum will showcase astonishing – and nomadic, in a sense – indigenous artistic practices oscillating between materiality and invisible energies, aesthetics and ethics, the museum interior and exterior. This indigenous vision points to a necessary re-wilding of our relationship with the planet, and invites us to renew our mutual relations. Will we change our visions of the world?
Artists Eruoma Awashish, Jacques Newashish, Catherine Boivin and Terry Randy Awashish (Atikamekw) join Christine Sioui Wawanoloath (Waban A’ki), Hannah Claus (Kanien’kehá:ka) and Sonia Robertson (Pekuakamiulnuatsh). Caroline Monnet (Anishinaabe) presents a work made in collaboration with Daniel Watchorn, and a second made with Ludovic Boney (Wendat), produced by the National Film Board of Canada. Wendat curator Guy Sioui Durand is the architect of this imaginary camp whose roots are ancient, yet also engaged with the future.
Several works will be exhibited in unexpected places, both in the museum and in the city.
—————————————————————–

Curator – Guy Sioui Durand
Wendat (Huron) from Wendake, Guy Sioui Durand is a member of the Wolf Clan. He holds a PhD in sociology and is an art critic, independent curator, speaker and performer. Sioui also creates spoken-word performances that express indigenous orality. This Winter 2019, he is teaching Contemporary and Modern Indigenous art at Kiuna Institution in Odanak and in the Art History Department at UQAM in Montreal.

Sioui Durand is the author of several books, including L’Esprit des objets (2013), Riopelle. Indianité (2002), Les très riches heures de Riopelle (2000) and L’art comme alternative. Réseaux et pratiques d’art parallèle au Québec (1997). He has  three books in: Ohrehta’. Art Sauvage en Kébeq et KanataL’art, sans alternative. Art actuel du Québec au Monde, tome 2 and Sehiatonhchotrahk. Écrits littéraires. He has written several essays as an art critic and published articles in catalogs, periodicals and online journals/magazines.—————————————————————-

 

As part of the exhibition Of Tobacco and Sweetgrass. Where Our Dreams Are, presented at Musée d’art de Joliette from February 2 to May 5, 2019, curator Guy Sioui Durand proposed a collaboration with the Resilience project. 12 artists were selected from the 50 who initially participated in the project: Annie Pootoogook, Caroline Monnet, Dayna Danger, Hannah Claus, Jessie Short, Kablusiak, Lianne Charlie, Nadia Myre, Shelley Niro, Skawennati, Sonia Robertson et Teresa Marshall. The works of these artists will be presented alternately on three billboards in the city of Joliette from the end of January  to the beginning of May, 2019.
Resilience, the national billboard project, rebukes the historical erasure of Indigenous women’s bodies and the exclusion of their art. Images by 50 First Nations, Inuit and Metis women artists embody the multitude of connections and contradictions that constitute contemporary Indigenous identities. In inner cities and on highways, sites from which too many women gave disappeared, the presence of Indigenous women is made highly visible, individualized (beyond statistics), celebrated. This project is a physicalized reminder of buried histories and diverse contemporary perspectives. Indigenous women artists present their ideas, their visions, themselves.   
Resilience is curated by Lee-Ann Martin and produced by MAWA. The project took place from June 1 to August 1, 2018 on 81 billboards from coast to coast. For more info, visit https://resilienceproject.ca/
We would like to thank Lee-Ann Martin, MAWA and Kiwimédia for this amazing collaboration!
 

MAJ EXPRESS- Round trip Montreal-Joliette shuttle
You are travelling from Montreal? Take the MAJ Express! 
$10 round trip shuttle.
Depart from Montreal: 12:30pm (Berri-UQAM metro,1717 Berri st., Terminal #10)
Depart from Joliette Art Museum: 5pm (will be back in Montreal around 6pm)
Reserve your seat in the shuttle here 
Wheelchair accessible through the principal entrance of the Museum.

For more infos about the exhibition click here
Facebook Page here


145, Père-Wilfrid-Corbeil St., Joliette (Quebec), J6E 4T4
450 756-0311 / museejoliette.org
This is one of the 200 exceptional projects funded through the Canada Council for the Arts’ New Chapter program. With this $35M investment, the Council supports the creation and sharing of the arts in communities across Canada.