Departure of Executive Director, Clayton Windatt announced

April 16, 2019

It is with heavy hearts that we announce the departure of our Executive Director, Clayton Windatt. Clayton has worked as the Aboriginal Curatorial Collective’s Executive Director for the past three years and has volunteered in various capacities with the ACC-CCA for the better part of a decade.
During this time the ACC-CCA has grown significantly in operations as the organization has steadily increased its national and international scope, increased the diversity and stability of its revenues, and has recently achieved the milestone of hiring three new full time employees. As a multi-arts organization that walks in the same circles as National Arts Service Organizations, we serve many purposes to many peoples. The ACC-CCA has conducted many gatherings across this country as well as forming outreach initiatives deepening knowledge and engagement with localized Indigenous communities as well as bringing Indigenous artists and curators into international developments.
Clayton has played a major role in this organizational growth contributing heavily to our collective actions. Now Clayton plans on pursuing their independent arts practice as well as many curatorial projects while expressing great enthusiasm towards our collective futures.
“It’s a great time to pass the torch, there are a lot of really exceptional people at the ACC-CCA right now. I have wanted to spend more time working as an artist for years. Now that the organization has resources and qualified people bringing new vision. I feel it’s the right time for me to move on.”
The ACC-CCA always operates through the lens of Indigeneity with curatorial practices being our passion and mandate. ACC-CCA has continuously found new ways to reflect on Indigenous curatorial involvement within major institutions, explore healthy frameworks for Indigenous curators and establish higher levels of expectations for working with Indigenous art and culture.
“We are so grateful for all Clayton has invested into this organization, and for how much it has grown under their leadership,” say ACC-CCA co-chairs Tarah Hogue and John G. Hampton. “Clayton has been extremely dedicated throughout the often difficult work we have to undertake, and we thank them for assisting in the transition process to ensure the organization is in a good place to handle their departure.”
The ACC-CCA Board of Directors has appointed existing Director of Programming, Camille Georgeson-Usher in the interim role of Transitional Executive Director. Camille will function as Clayton’s replacement while working with the board and stakeholders to help implement a new organizational structure to best utilize our new staffing contingent in accordance with our strategic plan, best practices, and Indigenous principles. Camille brings a great amount of experience and enthusiasm to the role, making program development and organizational outreach with regional impacts a high priority.
The ACC-CCA thanks Clayton for all the hard work and dedication they have shown over the years and we wish them the best of luck as they focus on their practice and any exciting future endeavours that await them. Clayton is staying in the role of ED until the end of April 2019 to ensure stability and a smooth transition as well as remain available throughout the year as needed after their departure. ACC-CCA will be spending the next year working on plans for organizational staffing structures and capacities for all roles and responsibilities. ACC-CCA remains committed to supporting Indigenous curators as we navigate new environments and our collective futures.
——-
C’est avec nos coeurs lourds que nous annonçons le départ de notre Directeur Exécutif, Clayton Windatt. Clayton a travaillé en tant que Directeur Exécutif du Collectif des Commissaires Autochtones au cours des trois dernières années et a été impliqué au sein de l’ACC/CCA pendant une décennie.
Au cours de cette période, les activités et projets de l’ACC-CCA se sont considérablement développées, au fur et à mesure de l’augmentation constante de sa portée nationale et internationale, de la diversité et de la stabilité de ses revenus et de l’embauche de trois nouveaux employés à temps plein. En tant qu’organisme multi-arts qui évolue dans les mêmes cercles que les Organismes Nationaux de Services aux Arts, nous offrons notre support de différentes façons à de nombreuses personnes. L’ACC-CCA a organisé de nombreux rassemblements dans tout le pays et mis sur pied des initiatives de sensibilisation visant à approfondir les connaissances et l’engagement avec des communautés autochtones locales, ainsi qu’à encourager la participation des artistes et des commissaires autochtones dans les développements internationaux.
Clayton a joué un rôle majeur dans cette croissance organisationnelle en contribuant fortement à nos actions collectives. Maintenant, Clayton envisage de poursuivre sa pratique artistique indépendante ainsi que de nombreux projets de commissariat tout en continuant d’exprimer un grand enthousiasme pour l’avenir de notre collectif.
“C’est un bon moment pour passer le flambeau, il ya beaucoup de gens vraiment exceptionnels à l’ACC-CCA en ce moment. Je voulais passer plus de temps à travailler comme artiste pendant des années. Maintenant que l’organisme dispose de ressources et de personnes qualifiées apportant une nouvelle vision, je pense que c’est le bon moment pour moi que je passe à autre chose. ”
L’ACC-CCA opère toujours dans l’optique de l’indigénéité avec les pratiques de commissariat étant notre passion et notre mandat. L’ACC-CCA a continuellement trouvé de nouveaux moyens de réfléchir à la participation des commissaires autochtones au sein des grandes institutions, d’explorer des cadres de travail sains pour les commissaires autochtones et d’établir des attentes plus élevées concernant le travail avec l’art et les cultures autochtones.
“Nous sommes très reconnaissants pour tous les investissements que Clayton a réalisé dans cet organisme et pour la croissance considérable de l’ACC-CCA réalisée sous leur direction», déclarent Tarah Hogue et John G. Hampton, co-présidents du Conseil d’Administration. “Clayton a été extrêmement dévoué tout au long du travail souvent difficile que nous devons entreprendre et nous le remercions de nous avoir aidé dans le processus de transition afin de s’assurer que l’organisme est bien placée pour gérer leur départ.”
Le conseil d’administration de l’ACC-CCA a nommé Camille Georgeson-Usher, directrice de la programmation, au poste de directrice générale par intérim. Camille remplacera Clayton tout en collaborant avec le conseil d’administration et les parties prenantes pour aider à mettre en place une nouvelle structure organisationnelle permettant de mieux utiliser notre nouveau contingent d’employés conformément à notre plan stratégique, à nos meilleures pratiques et aux principes concernant les Autochtones. Camille apporte beaucoup d’expérience et d’enthousiasme face à ce poste, faisant du développement de la programmation et du rayonnement organisationnel avec des impacts régionaux, une grande priorité.
L’ACC-CCA remercie Clayton pour son travail acharné et son dévouement au fil des ans. Nous leur souhaitons la meilleure des chances pour leur concentration sur leur pratique et sur les projets futurs les plus stimulants qui l’attend. Clayton reste dans le rôle de DE jusqu’à la fin avril 2019 pour assurer la stabilité et une transition en douceur, tout en restant disponible toute l’année, au besoin, après leur départ. Au cours de la prochaine année, l’ACC-CCA travaillera à l’élaboration de plans concernant les structures de travail pour les employés et les capacités pour tous les rôles et responsabilités. L’ACC-CCA reste déterminé à soutenir les commissaires autochtones alors que nous naviguons dans de nouveaux environnements et vers notre avenir collectif.